Éclairage 

Automatiser l’éclairage dans les lieux de passage et automatiser l’éclairage extérieur à mon approche

L’éclairage automatique vous permet de mettre de la lumière dans une pièce (ou une zone) sans avoir à utiliser d’interrupteur pour cela. Il se déclenche grâce à un détecteur de mouvement. Celui-ci appartient à la famille des automatismes destinés à l’habitation car il peut aussi bien détecter une présence animale qu’une présence humaine, et ce dans un champ déterminé afin de générer de l’éclairage. Dans votre habitation, l’éclairage automatique a plusieurs utilités, telles que réduire votre facture d’électricité, mais aussi de bénéficier d’un confort supplémentaire.

Automatiser éclairage extérieur - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes

Grâce à un détecteur de mouvement, l’éclairage de votre pièces (ou de votre extérieur) se fera de manière automatique. Ce dernier est équipé de capteurs infrarouges, qui repère la chaleur d’un corps. Lorsque les capteurs repèrent une variation de température, ils déclenchent l’éclairage sans avoir besoin d’un interrupteur. C’est pourquoi, placés à des endroits stratégiques de votre habitation, les éclairages automatiques peuvent s’avérer très utiles, voire parfois indispensables à la prévention d’accidents domestiques.

L’éclairage automatique a plusieurs rôles, en particulier prévenir les intrusions, mais aussi limiter le risque d’accidents et de chutes, et surtout vous apporter un tout nouveau confort. En ce qui concerne vos extérieurs, l’éclairage automatique est également très utiles, en effet, lorsque vous rentrez chez vous le soir, vous risquez de trébucher en vous déplaçant dans l’obscurité pour atteindre le premier interrupteur à portée de main. Avec un dispositif d’éclairage automatique, vous ne courrez plus le risque de vous prendre les pieds dans un tuyau ou tout autre objet laissé par terre. Vous pouvez également décharger vos courses du coffre de votre voiture, sans même avoir besoin de laisser vos phares allumés, ou bien devoir rentrer dans votre maison pour ensuite allumer vos lumières extérieures.

Reste maintenant à définir comment bien choisir votre éclairage de jardin. Afin d’équiper votre jardin de matériel de qualité, pensez à vérifier certains paramètres au moment de votre achat, tels que :

le fait que votre lampe solaire doit être équipée d’une batterie longue durée, ce qui vous garantira son fonctionnement au minimum 8h après avoir été chargée. Privilégiez aussi des batteries qui soient rechargeables ou bien des éclairages munis de batteries interchangeables.

Sa puissance : en effet, afin de bénéficier d’un éclairage de qualité, nous vous préconisons d’opter pour un minimum de 12w.

La nature de l’éclairage. Il est en effet toujours préférable de privilégier un éclairage LED qui résiste à l’eau et ainsi aux intempéries.

Si le budget vous le permet, n’hésitez pas à opter pour ces options : des lampes dotées de détecteurs de présence, qui s’allumeront lorsque vous passerez devant, des lampes munies de filtres UV afin de pouvoir prolonger leur durée de vie et ainsi éviter leur dégradation sous l’effet du soleil.

Automatiser l'éclairage - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes

Ces dernières sont très répandues et sont équipées de systèmes LED ainsi que de capteurs photovoltaïques, ce qui permet d’emmagasiner de l’énergie puis de la restituer lorsque la nuit tombe. Que ce soit avec un système électrique ou un système solaire, les éclairages se déclenchent grâce à des capteurs d’obscurité, afin de pouvoir suivre la courbe du soleil et ainsi chaque jour s’adapter à l’horaire du coucher du soleil. C’est grâce à un capteur crépusculaire que votre jardin pourra s’illuminer automatiquement lorsque la nuit tombera, puis d’éteindra au petit matin. Il est aussi possible, via une version programmable, de restreindre la durée d’allumage de vos extérieurs aux heures souhaitées et définies.

Automatiser l’éclairage du jardin à la tombée de la nuit

Aussi appelé éclairage solaire de jardin, cet éclairage peut prendre plusieurs formes, dont celles de petite loupiottes enfoncées dans la terre, ou encore de projecteurs fixés sur vos façades. Elles peuvent être directement branchées sur votre courant électrique, ou bien fonctionner à l’énergie solaire via des batteries qui se rechargent en journée afin d’éclairer durant la nuit.

Commander plusieurs éclairages en un seul endroit

Vous avez certainement dans votre salon plusieurs lampes qui ne sont pas raccordées au même interrupteur. Mais parfois il est plus pratique de ne pas avoir un interrupteur unique pour chacune de vos lampes, afin de vous faciliter la vie en gagnant du temps.

En effet votre salon a beau comporter plusieurs éclairages, vous souhaitez sans doute qu’ils s’allument tous au même moment lorsque vous arrivez dans la pièce en question. C’est la solution que nous vous proposons en reliant plusieurs de vos éclairages à un seul et même interrupteur. Nous installons des micromodules derrière votre prise ou votre interrupteur ce qui comporte l’avantage d’être totalement invisible.

Interrupteurs - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes
Interrupteurs - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes

Vous aurez besoin d’allumer ce couloir pour pouvoir le traverser, mais une fois traversé, il vous faudra éteindre la lumière, et c’est là qu’un 2nd interrupteur est grandement utile. Vous pourrez ainsi allumer la lumière avant de traverser votre couloir, puis l’éteindre une fois arrivé au bout. C’est grâce à ce même principe que l’on peut réaliser un montage avec autant d’interrupteurs que l’on souhaite afin de vous faciliter la vie et le confort de votre maison.

Commander une source lumineuse depuis plus de 2 endroits différents

Aussi appelé un branchement en va-et-vient, cette solution n’a rien de compliqué en soit. Imaginez un long couloir accessible par les deux côtés mais espacés de 20mètres.

Faire varier l’intensité de mon éclairage en fonction de mes envies

Installer un variateur vous permet de régler progressivement et très facilement l’intensité lumineuse de vos éclairages intérieurs comme extérieurs. Ainsi, vous pourrez transformer votre lampe de lecture en luminaire d’ambiance ou bien adapter l’éclairage de votre salon afin qu’il s’adapte parfaitement à la situation.

La première étape est de bien choisir votre variateur. En effet, il existe beaucoup de variateurs différents sur le marché, qui se distinguent en fonction de leur système de montage, à savoir :

Remplacement d’un interrupteur unipolaire : c’est l’opération la plus simple qui consiste à installer un variateur à la place de votre interrupteur existant, ce qui engendrera l’utilisation de 2 voire 4 points de connexion.

Remplacement des interrupteurs va-et-vient : si votre circuit d’éclairage est actionné par 2 interrupteurs, nous devrons remplacer vos interrupteurs par un variateur à touche. Ce qui présente 3 points de connexion.

Remplacement d’un interrupteur sur câble : afin d’équiper une lampe d’ambiance ou de lecture d’un variateur, nous utiliserons un variateur sur câble.

Installation d’un variateur de prise : c’est la solution la plus simple car il ne vous suffit que de le brancher dans une prise et le tour est joué. Ainsi, vous pourrez installer un variateur dans chacune des pièces de votre maison.

De même, il est possible de transformer vos lampes en veilleuses une fois la minuterie terminée.

La majorité des interrupteurs contiennent une petite veilleuse intégrée au bouton, afin de pouvoir facilement le repérer dans l’obscurité.

Ce type d’éclairage n’est pas seulement réservé aux lieux publics ou lieux de travail. Ce type d’éclairage peut permettre de réaliser de grandes économies d’énergie en évitant que la lumière ne reste allumée inutilement dans des lieux de passage comme vos couloirs par exemple. De plus, l’interrupteur minuteur peut commander plusieurs lampes à la fois, avec par exemple un bouton en bas de votre escalier et un autre en haut.

poussoir de votre interrupteur, la lumière ne s’allumera que pour un temps imparti : vous déclenchez donc à la fois la lumière mais aussi le minuteur. Il n’y a donc plus de bouton permettant d’éteindre la lumière : celle-ci s’éteindra automatiquement. Afin de vous apporter un confort supplémentaire, vous pouvez ajouter un paramètre supplémentaire qui consiste à faire éteindre la lumière progressivement ou de la faire clignoter afin de vous prévenir de l’extinction imminente de votre éclairage. De ce fait, lorsque vous actionnez un interrupteur, la lumière s’allumera pour une durée donnée que vous aurez définie au moment de l’installation. Une fois ce délais dépassé, votre éclairage s’éteindra automatiquement.
Le principe est simple : lorsque vous appuyez sur le bouton

Installer un éclairage minuté dans le lieux de passage

Afin d’éviter de votre lumière ne reste allumée dans vos lieux de passage, nous vous préconisons d’opter pour l’installation d’un éclairage minuté. Cela signifie que votre interrupteur est couplé à une minuterie placée directement dans votre tableau électrique.

Interrupteurs & prises

La meilleure protection est bien entendu d’empêcher les enfants d’accéder aux installations, via l’utilisation de cache-prise par exemple. Il existe aussi des prises à éclipses, dont le principe est d’obstruer les orifices par l’intérieur lorsque la prise mâle est absente. Ainsi, l’enfant ne peut pas y introduire ses doigts ou un quelconque objet qui pourrait être conducteur de courant électrique. Vérifiez que vos installations comportent la mention NF, cela permet d’être sûr que le matériel est conforme aux normes de sécurité imposées par la loi Française.

Les conseils de base sont aussi de toujours privilégier des multiprises en barre qui sont plus sûres, mais aussi d’éviter les fils électriques qui trainent et sont donc très accessibles par les jeunes enfants. Gardez en tête que tous ces fils et autres accessoires représentent de réelles invitation au jeu et à l’exploration pur vos enfants. Enfin, évitez évidemment l’eau à proximité de vos installations électriques quelles qu’elles soient.

Sécurité enfant prises électriques - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes

Ce qui est sûr c’est que le manque de vigilance des parents ainsi que leur ignorance face aux dangers des installations électriques augmentent les risques d’accidents domestiques. La troisième cause provient des installations électriques vétustes (exemple : fils dénudés, prises en mauvais état ou déboîtées du mur …).

Renforcer la sécurité des enfants

Chez l’enfant, la première cause d’électrisation est la manipulation de prises électriques non sécurisées. Il est donc primordial que de se prémunir contre le risque des « doigts dans la prise ». Ce risque est d’autant plus présent lorsque les installations ne sont pas aux normes françaises actuelles : par exemple l’utilisation de prises plates, sans fiche de terre … La deuxième cause d’électrisation chez l’enfant est dû aux prolongateurs (aussi appelées rallonges électriques), en effet celles-ci sont trop souvent connectées au secteur même lorsque l’appareil électrique n’y est plus branché.

Cacher les câbles électriques et installer des interrupteurs ou prises sans faire de saignées dans les murs

Bien qu’il puisse être tendance de faire apparaitre certaines suspensions d’éclairages, la première règle reste bien de parvenir à cacher ses fils électriques. Ce qui ne présente pas de réelle contrainte lorsque l’on fait construire, ça devient très vite un casse-tête lorsqu’il s’agit de rénovations.
Voici quelques solutions vous permettant de dissimuler vos fils électriques disgracieux :

Les saignées : sauf si vos murs sont faits de briques ou de pierres, vous pouvez aisément réaliser des saignées (coupures) dans vos murs afin d’y faire passer vos fils. Rebouchez ensuite la saignée à l’aide d’un enduit lissé et repeint.

Si vous ne souhaitez pas réaliser de saignée dans vos murs, voici une liste d’autres solutions que nous pouvons vous proposer afin de dissimuler vos câbles dans votre intérieur :

La goulotte cache câbles : C’est la solution la plus simple et la moins onéreuse pour cacher vos fils électriques.

Cacher : Hormis la goulotte, vous pouvez aussi vous servir des éléments de votre intérieur pour dissimuler vos câbles, comme utiliser une poutre apparente.

Les plinthes électriques : Il est aussi possible poser un réseau électrique sous vos plinthes (en effet, des plinthes existent avec un passage prévu pour l’électricité)

Le doublage des murs : cette autre solution est souvent adoptée car elle est plus rapide que la saignée. Surfez par exemple sur la tendance du lambris et sur son efficacité à cacher les câbles électriques.

 

 

La cloison en placoplâtre : Cette solution vous permet de doubler vos murs, que ce soit pour du neuf ou de la rénovation, vous pourrez ensuite accrocher des éléments sur ce tout nouveau mur (Télévision par exemple) et y dissimuler vos câbles juste derrière.

Le coffrage : Si vous trouvez que les goulottes ne sont pas esthétiques et que vous ne souhaitez pas faire de saignée dans vos murs, le coffrage est la solution toute trouvée.

Le faux plafond : Dans la même lignée que le coffrage, le faux plafond permet de dissimuler vos fils électriques mais cette fois par le haut !

La marche : Et voici la solution par le bas ! Ajoutez une petite touche originale à votre intérieur en réalisant un second niveau à votre sol (une petite marche) qui vous permettra même d’y incorporer de l’éclairage, et apportera un réel cachet à votre pièce.

Dans les aménagements : Utilisez vos meubles et autres éléments de rangement pour y cacher vos câbles disgracieux et ce en toute discrétion !

Nous faisons nos repères en fonction des différentes couleurs de fils puis nous plaçons un domino au bout de chaque fil. Arrive alors l’étape où nous rallongeons les fils, grâce aux dominos. Nous aurons établi au préalable la manière dont nous camouflerons les tout nouveaux fils électriques. Retrouvez toutes nos solutions pour cacher vos fils électriques ici, mais aussi nos trucs et astuces déco pour le faire vous-même juste ici !

Vous pouvez donc choisir d’opter pour une installation qui sera apparente (via des baguettes par exemple) ou bien encastrée (en faisant une saignée dans le mur). Quelque soit la solution que vous choisirez, nous respecterons à la lettre des normes de sécurité afin de rendre votre intérieur le plus sécurisé possible et éviter ainsi les accidents domestiques.

Interrupteurs - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes

Vous avez des prises ou interrupteurs défectueux ? Nous vous proposons de les remplacer ou de les déplacer afin de vous garantir un confort d’utilisation optimal. Nous commençons bien évidemment par couper le courant de la pièce concernée, puis nous démontons vos prises et interrupteurs concernés.

Installer ou déplacer des prises et des interrupteurs et remplacer les prises et interrupteurs défectueux

Des rénovations, un changement d’aménagement de votre intérieur ? Vous pouvez parfois avoir  besoin de déplacer vos prises électriques mais aussi vos interrupteurs !
Nous les déplaçons pour vous, en définissant l’endroit stratégique de chacun d’entre eux afin de vous faciliter la vie et rendre le chantier efficace.

Installations électriques

Installer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)

Installer une VMC dans votre logement est important pour évacuer l’humidité présente, mais aussi la vapeur d’eau ainsi que la pollution liée à l’occupation du logement. Cette ventilation permet de garantir une certaine hygiène des lieux ainsi que la santé de ses occupants.

VMC - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes

La VMC représente l’équipement idéal pour ventiler votre logement, sous réserve qu’il soit évidemment régulièrement et correctement entretenu. Elle est essentielle au renouvellement de l’air, en effet une bonne ventilation est primordiale pour lutter contre les pollutions visibles mais aussi celles qui ne le sont pas, c’est à dire :

  • Emanations diverses (vernis, peinture, colle, parfums d’intérieur, produits chimiques etc…)
  • Acariens et microbes
  • CO2 (cuisine, bougies, respiration)
  • Animaux et végétaux
  • Fumée, tabac, et autres odeurs
  • Moisissures et humidité
  • Poussières …

À titre indicatif, une famille de 4 personnes peut produire jusqu’à 12 litres d’eau par jour sous forme de vapeur. Cela incluse la cuisson, le lavage, la respiration, le linge, les appareils électroménagers etc…) ce qui est considérable. Il est donc conseillé d’installer un système de ventilation à la fois performant et intelligent, ce qui implique l’utilisation d’une ventilation simple flux hygroréglable, un système asservie à l’utilisation ou encore un système double flux avec échangeur permettant de récupérer les calories pour réchauffer l’air entrant.

Les risques d’une installation électrique non conforme :

Si votre logement est équipé d’une ancienne installation électrique, il y a de fortes chances pour que celle-ci ne soit pas conforme aux normes électriques de 2017. En 2017, ce sont 7,5 millions de logements de plus de 30 ans qui ont été diagnostiqués non conformes aux normes électriques. Il est estimé à 25% les incendies domestiques dont leur origine est électrique.

Diagnostic de votre installation électrique :

Le premier objectif qu’un professionnel réaliser un diagnostic de votre installation électrique est d’identifier les dangers potentiels de vos équipements. En effet, une installation électrique vieillissante ou en mauvais état est bien souvent à l’origine d’une électrisation, d’une électrocution ou d’un incendie domestique. Ce diagnostic aura pour but de vérifier tous vos circuits utilisés pour l’énergie électrique, cette vérification se fait sans déménagement de mobilier ou de démontage d’installation électrique et est donc peu contraignante. Sachez qu’il est obligatoire d’effectuer ce diagnostic en cas de vente d’un logement si l’installation est âgée de plus de 15 ans.

Avoir une installation électrique conforme aux normes

La sécurisation de vos installations électriques est importante. Savez-vous si la votre est conforme ?
De nombreux accidents domestique surviennent chaque jour mettant en cause une installation électrique qui ne respecte pas les formes. Il vous faut donc vous informer sur la votre afin de réaliser quelques vérifications et ainsi en savoir plus sur la conformité de vos équipements.

Sécuriser la salle de bain

Dans votre salle de bain, il est d’autant plus important que dans n’importe quelle autre pièces de votre maison, de vérifier vos installations électriques afin de sécuriser celle-ci. Lorsque vous entreprenez des travaux dans votre salle de bain, plusieurs paramètres sont à prendre en compte, à savoir :

Volumes salle de bain - ACA ELEC - Électricien dans les Ardennes

Les points d’eau :
Au fil des années, l’agencement des salles de bain ne cesse de changer et les normes électriques sont obligées d’en permanence s’adapter afin de préserver un espace parfaitement sécurisé. Par exemple, la norme NF C15-100 prend en compte l’installation de spas et douches italiennes.
Pour une douche ou baignoire avec receveur la norme NF C 15-100 vous impose de n’installer aucun appareil ou prise électrique dans le volume dédié à l’emplacement de votre douche ou baignoire. Dans le volume juste au dessous du point d’eau vous pouvez y installer des éclairages et des interrupteurs qui doivent obligatoirement être en très basse tension (pas plus de 12V) et être protégés contre les projections d’eau.

Le volume caché :
Celui-ci représente l’espace caché qui se situe sous votre baignoire ou le receveur de votre douche, les appareils électriques y sont formellement interdits.

L’équipement de la salle de bain :
Vous le savez depuis que vous êtes enfant : l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage. C’est pour cette raison que vous devez rester vigilant quant à la sécurité de votre salle de bain. Tous les dispositifs que vous y installez doivent comporter la marque NF et disposer d’indices de protection. En ce qui concerne vos équipements de chauffage et autres luminaires, ils doivent appartenir à la classe II, ce qui signifie que leur isolation est renforcée et surtout qu’ils ne contiennent aucune pièce métallique.

Contactez-Nous !

Pour toutes questions ou étude de projet, n'hésitez pas à nous envoyer un email, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.